Le Cocoonababy de Red Castle

Capture d’écran 2014-12-26 à 14.53.25

Après hésitation étant donné le prix et la nécessité d’en acheter deux… j’ai sauté le pas et j’ai commandé les Cocoonababy.

Premier avis pris auprès de la maternité, sanction de la pédiatre immédiate : « c’est un produit uniquement marketing inutile sauf éventuellement pour des très prématurés et ce n’est pas votre cas ». Merci Madame !

Au retour de la maternité, donc pas forcément convaincue je commence à utiliser les fameux Cocoonababy…

Tout d’abord c’est extrêmement pratique car léger et peu encombrant. Cela permet d’avoir un des jumeaux près de vous pendant que vous vous occupez de l’autre.

Même si les bébés dorment beaucoup au début, le Cocoonababy permet de les avoir  à vos côtés quand ils sont éveillés histoire de commencer à leur montrer la différence jour/nuit (ce qui n’est pas une partie de plaisir au retour de la maternité).

Autre point positif, Gabin a eu des problèmes de reflux pendant les 2 à 3 premiers mois (jusqu’à ce que l’on trouve le bon traitement) et le Cocoon permettait de le surélever et améliorer un peu son quotidien.

Enfin dernier point…notre fils, qui est resté en réanimation puis soins intensifs pendant trois semaines après notre départ de la maternité avec sa soeur, est revenu assez demandeur de présence et surtout avec beaucoup de difficultés pour dormir ! Après divers essais et avant la trouvaille de la peau Kaiser (détails dans un futur post), nous avons pu dormir un peu en le couchant dans le Cocoon dans son lit.

Voilà, tout cela pour dire, que les Cocoonababy ont bien servi ! Durée de vie pour nous : 4 mois sachant que c’était à la naissance des bébés de 45 et 48cm.

A propos

Une envie soudaine de partager cette toute nouvelle expérience, ou plutôt ce chamboulement !

Des instants de vie entre le travail et les jumeaux, des idées pratiques, des avis sur l’équipement des twins, des bons plans ou encore des coups de gueule…

Rien que du vécu à prendre toujours avec humour même si des jumeaux, ce n’est pas tous les jours tout rose !