La grande question…

Pouvons-nous en tant que mère de jumeaux travailler autant qu’avant ?

Je ne sais pas pour vous mais cela fait 5 mois que j’essaye de concilier travail intense et stressant, gestion des jumeaux,  et nuits avec un maximum de 4h de sommeil à la suite…

Et bien après une longue réflexion, des discussions avec l’homme de la maison et de nombreuses nuits blanches à peser le pour et le contre j’ai « presque » décidé que ce n’était pas possible. Ce qui pèse dans la balance ?

En premier, la qualité du temps passé auprès de mes enfants. Une mère stressée le matin pour être à l’heure, une mère crevée le soir avec qu’une envie : se coucher, et une mère épuisée de sa semaine le weekend… En second, une vie de couple plutôt inexistante, en troisième une maison qui ressemble à un débarras avec un frigidaire vide en permanence et bien d’autres choses encore.De l’autre côté un travail parfait sur le papier avec un super poste, le package CE, RTT sans oublier bien sûr le stress, les déplacements, des événements mais le tout pour un salaire tout à fait convenable (celui qui aide bien la famille qui passe de 2 à 4 avec l’appartement et la voiture qui vont avec).

La(es) grande(s) question(s) se pose(nt) alors : est-ce que je suis capable de concilier les deux sans regret ? Est-ce que je sacrifie ma vie de famille le temps qu’ils grandissent un peu mais nous vivons « confortablement » ? Est-ce que je vais tenir le coup assez longtemps ? N’est-ce pas le moment où il faut être la plus présente et la plus disponible ?  Le bien-être des enfants et du couple n’est-il pas primordial ? Mon dieu mais comment font les parents de jumeaux avec un ainé de 2 ou 3 ans ???

Et tout simplement, un jour, vous vous rendez compte que vous pleurez au moins un fois trois fois par jour de fatigue et de nerfs, que vous faîtes de plus en plus de choses machinalement comme donner des biberons, que de fatigue vous donnez le bain un soir sur deux, que vous arrivez/partez du bureau avec l’angoisse de tout ce qu’il y a faire, que vous « oubliez » de raconter une histoire avant le dodo des grognons, que vous n’avez pas parlé à votre homme depuis 5 jours et que vous allez vous coucher d’épuisement sans manger tous les soirs.

Et là…parce que vous avez tellement voulu vos grognons, que vous avez peur de lâcher totalement prise et que vous aimez très fort votre homme (même quand il est agaçant, si si!) et bien vous vous jetez à l’eau. Adieu le poste de rêve et à moi le retour à mon compte avec toutes les galères que cela implique mais aussi un temps de travail tellement plus flexible, adaptable aux besoins de toute la famille et surtout moins de stress !!

Quelques jours ont passé entre le début de la rédaction de l’article et la fin pour cause de déplacement professionnel, et bien je ne sais pas si c’est la goutte d’eau qui a fait déborder « la rivière », mais je pense sincèrement que c’est impossible de travailler autant qu’avant, au moins les premières années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s