Bon plan pour les rampants !

En ce moment j’ai deux petits bébés qui ont décidé de découvrir leur environnement c’est à dire lustrage de parquet, nettoyage de carrelage dans la totalité de l’appartement. Je râlais sur le fait qu’ils ne bougeaient pas…bon maintenant c’est juste compliqué de gérer les deux ! Je peux les mettre dans le parc mais je n’ai pas envie de les bloquer tout le temps donc je leur octroie des sorties 😉

Cependant je me suis rendue compte que pieds nus il faisait encore froid, en chaussettes pour pousser ça glisse donc bon plan du jour : les chaussettes avec des picots H&M ! 4€ les 3 paires.

IMG_1895Résultat ils vont encore plus vite (sais pas trop si c’est positif 😉 et pas de bobos sur le parquet ou de frottement sur le carrelage.

Pas le temps de prendre le temps…

Aujourd’hui c’est samedi et comme beaucoup de WE où l’homme travaille je passe une journée complète seule avec les grognons.

Et bien aujourd’hui je suis un peu tristoune parce que je me rends compte d’une chose : je n’ai pas le temps de prendre le temps avec chacun de mes jumeaux 😦

Tout s’enchaine, quand l’un a fini de manger le matin il faut s’occuper de l’autre qui a sagement (ou pas) attendu dans son lit. Puis changer tout le monde, prendre le temps d’une douche pour soi (1minute30) puis consoler un doudou qui chouine mais pas trop longtemps parce que l’autre fait de même… sortir pour aérer tout le monde puis arrive l’heure du déjeuner. Et là encore : soit je fais les deux en même temps et les biberons dans le transat « sans câlin » soit je fais un par un mais je suis obligée de me dépêcher car la patience n’est pas encore leur qualité première quand il s’agit de MANGER ! Et ainsi de suite toute la journée.

Lire la suite

Le moment interminable de « après le bain et avant manger »

Cela fait deux semaines que les enfants (tout juste 9 mois) ne dorment plus à la crèche…ce qui fait que leurs surnoms de Grognons leur sied tout particulièrement pour les décrire pendant les soirées…

C’est après (ou même pendant) le bain que ça commence à chouiner, puis ce petit chouinement se transforme tranquillement mais surement en pleurs continus ponctués de quelques cris de mécontentement. Et nous voilà facilement à comptabiliser chaque soir au moins une heure de pleurs entre 18h00 et 19h00.

Aujourd’hui je décide de les promener le plus longtemps possible (en profitant du soleil sans oublier la pollution…merci Paris…), puis après le bain, de les mettre à côté de moi dans la cuisine. Et je me lance dans un gâteau histoire de leur faire un spectacle à toute fin utile pour toute la famille. Lire la suite