Le « faux » bonheur de travailler de chez soi

Sur le papier…ça rend plutôt pas mal, je confirme !

Mais en vrai…

J’avoue que le matin c’est quand même bien plus simple pour tout le monde et surtout beaucoup moins stressant. Terminé les biberons dans la poussette sur le trajet pour aller plus vite… tout le monde peut prendre son temps de petit déjeuner, de prendre une douche, de ne pas courir après chaque minute comme si notre vie en dépendait 🙂

Cependant de mon côté j’ai l’impression de courir encore plus après le temps et surtout d’avoir gagné plusieurs métiers mais toujours sur le même créneau horaire  :

  • voiture balai : le matin, une heure pour ramasser les affaires de tout le monde, les sales, les propres, les tétines au sol, les jouets parsemés, la vaisselle du petit déjeuner.. (l’homme travaille trop pour ce genre de petites occupations voyez-vous)
  • machine à laver et étendoir : je ne vous fais pas de dessin mais il faut trouver le temps soit pendant le téléchargement d’un dossier, la pause déjeuner et finir en téléphonant avec son kit main libre en se disant mais mon dieu si mon client me voyait…
  • réceptionniste et livreuse : « ah bah puisque tu es là tu pourras réceptionner le mec d’EDF et si ça te dérange pas tu pourras en déposant les enfants, mettre ça à la poste ? » « Il faudrait que je dépose ça à la banque tu pourrais ? » Oui bien sûr mon amour de ma vie, je n’ai que ça de noté dans mon planning d’aujourd’hui 🙂 ou la pire : « t’aurais pas vu mon pull bleu ? ha non il est là ! tu crois que tu peux le poser au pressing ? »
  • (mauvaise) cuisinière : « Qu’est-ce qu’on mange ? » Celle là tout le monde la connait … mais bon plus difficile de dire j’ai pas eu le temps quand on est à la maison toute la journée…
  • attachée de presse : mon vrai métier. Ça veut dire du calme pour rédiger des dossiers, 150 mails par jour, 50 coups de fils, 2 compte rendus, des RDV à l’extérieur, un déjeuner, un événement et surtout toujours le coté positif pour dire « Bien sûr nous allons trouver une solution, je les appelle et je reviens vers voussssssssss ». Entre tout ça quand l’ordinateur rame : une petite lessive et hop, quand l’inspiration coince : préparation du diner et paf, quand la pause déjeuner calme les appels téléphoniques : rédaction d’un communiqué et bim !
  • maman : fin de journée de travail à 18h00 direction la crèche mais après avoir jonglé de 10h à 18h chez toi sans pause et bien tu entames ta seconde journée version t’as gagné deux boules de nerfs avec une fatigue égale à la tienne mais en mode plus bruyant…
  • Et là quand tu pourrais te dire j’ai fini il est 20h00 tu vois ton ordinateur allumé sur ton bureau qui te dit « regarde j’ai reçu plein de mails depuis 18h00 tu devrais répondre » et tu ne peux pas t’empêcher d’aller voir et de commencer à bosser et de relever la tête à 22h00 avec des yeux de koala !

Pour résumer travailler chez soi c’est bien mais c’est très loin d’être synonyme de moins travailler, moins stressant et moins fatiguant !!! Non ce message n’est pas à destination de l’homme de la maison !!! pourquoi vous dites ça ???!!!!!

Une réflexion sur “Le « faux » bonheur de travailler de chez soi

  1. Coucou ma Belle ❤

    Travailler chez soi, je suis pour appliquer une stricte séparation entre vie professionnelle et vie tout court; comme si on devait aller au bureau.

    Je sais que je n'avais pas et n'ai pas d'enfant, mais à l'époque où j'avais mon atelier, il y avait toujours quelqu'un de la famille pour me demander de garder un neveu ou une nièce, sous prétexte que

    "bla bla …bah tu bosses chez toi et tu as de quoi l'occuper avec toutes tes peintures et tes crayons".

    "Bah oui, mais je bosse, vraiment ! J'ai du ponçage à faire !" (j'étais peintre en décoration sur mobilier et objets divers).

    "Bah, tu es à ton compte ce n'est pas comme si tu étais aux pièces …"

    "Bah en en fait si, quand j'ai donné une date de livraison à un client, je ne vais pas lui dire, plus tard, là je garde mon neveu je n'ai pas pu faire le travail préparatoire en temps et heure !"

    Et l'argument vicieux (si, si) "Plus tard tu te plaindras que tu n'as pas vu grandir tes neveux et nièces et que tu n'as pas passé assez de temps avec eux !" (ce n'est pas pervers ça ? 😛 )

    Au départ aussi, je remontais à l'étage pour prendre un thé et je trouvais toujours quelque chose à faire, si bien que le quart d'heure de pause, devenait une heure ou plus le temps que je fasse comme tu le fais, une lessive, une vaisselle, le repas, etc …

    Je ne sais pas comment tu peux faire à l'heure actuelle avec les deux Bébés (tu sais, je n'y connais rien 😉 donc, je ne me rends pas bien compte de leur autonomie ^^' #boulet ) mais j'espère qu'à l'avenir, tu pourras mettre un panneau "ne pas déranger même en cas d'urgence" (et bien baliser les urgences parce que sinon, tout deviendra une urgence oO )

    Sinon, il y a quelques articles sympa sur le sujet 😉 mais j'imagine que tu en as fait le tour 😉

    Bon courage !

    Plein de bisous doux rien que pour toi ❤ et un câlinoudoux aux Grognons ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s