Une maman en déplacement

Cela fait si longtemps que je n’ai pas posté d’article que je découvre une nouvelle version de WordPress ! Petite pause imposée par un rythme effréné de boulot, puis Noël et une reprise intense…pour se conclure par un déplacement professionnel d’une semaine.

Je me retrouve donc dans ma chambre d’hôtel au calme, après une journée épuisante et je me dis que c’est étrange de penser à quel point je suis sûre qu’il y a une différence entre un homme et une femme (avec homme et enfants à charge) qui part en déplacement. Je m’explique :

L’homme en partant en voyage pro doit probablement penser à sa valise, ses costumes, l’état de cirage de ses chaussures, son chargeur et ses RDV. Puis sur place travailler, rigoler avec ses collègues, regarder sans en avoir l’air les hôtesses et se comprendre d’un regard avec son voisin, boire un verre puis deux, appeler sa femme pour faire un bisou en fin de journée et sortir diner !

De mon côté, je sais que je suis un peu tarée de l’organisation (mais bon c’est mon métier), j’ai préparé  mon départ comme si je partais au moins trois mois au pole Nord avec des chances de ne pas revenir.

Je pense que la pharmacie était bien contente de me voir venir : toutes les maladies étaient anticipées  avec un stock pour passer tout l’hiver, SAUF… pour…la gastro (et devinez qui a du poser sa journée dès le premier jour pour garder deux grognons pour cause de gastro : l’homme plus que ravi)

J’ai lavé les pyjamas, les draps, les doudous, tous les vêtements pour que tout soit propre.

J’ai acheté la moitié du stock chez Blédina pour être sûre que personne ne meurt de faim pendant mon absence (alors que l’homme a deux jambes, un cerveau et un Franprix en bas de la maison).

J’ai consciencieusement noté sur 3 pages tout ce qu’il faut faire du matin au soir, les médicaments, le bain, les quantités… (bon ça je confirme c’était indispensable sous peine de catastrophe car l’homme ne gère pas le quotidien…oui car il travaille LUI…je sais moi aussi mais il parait que moi c’est pas pareil !)

J’ai booké notre super baby sitter tous les jours même le WE. Je suis partie en pleurs en les laissant ET tous les jours, même de loin, je me demande si tout va bien, si l’homme s’en sort, si les grognons ne sont pas trop malades et quand je les vois en Facetime le soir j’ai une boule au ventre et les larmes aux yeux.

Et pourtant… mais quel bonheur d’avoir du temps pour moi, des matins sans biberons où je peux juste me demander comment m’habiller, pas de départ à la crèche en courant à 18h, pas de hurlements pour le repas mais des diners chics tous les soirs et surtout la certitude (chose qui n’arrive plus depuis 18 mois) que je vais pouvoir dormir plus de 4h à la suite… alors je me dis que malgré toute cette organisation, le fait qu’ils me manquent déjà, et un boulot de dingue, je suis bien contente de me faire une pause déplacement où je suis pendant quelques jours : SEULE  !!!

Pour en revenir à ma réflexion première : je suis sûre que l’homme ne se pose pas autant de questions, n’en fait pas un article de 558 mots et part en déplacement point final 🙂

3 réflexions sur “Une maman en déplacement

    1. merci 🙂 je t’admire pour allaiter tes petits bouts. Je n’ai pas eu le courage. Cela évite la logistique des biberons mais doit demander beaucoup de temps et présence ou une sacré organisation quand tu n’es pas là. bravo !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s