L’entrée en maternelle

Clairement, sincèrement, de vous à moi : JE NE SUIS PAS PREEEETTTTTEEEEEEEE

Ils sont si petits. J’ai l’impression de les lâcher dans le grand bain, pour le début d’une longue série d’années ponctuées de sonneries d’école, de bruit, d’autonomie, de notes, de stress, de chamailleries, de jugement d’enfants, de vacances scolaires…bref la vie…

J’ai l’impression de les perdre un peu, de les confier à d’autres et surtout ce petit pincement au cœur de se dire qu’ils grandissent. Ce ne sont plus des bébés.

Et entre autre : le réveil pour être à l’école à 8h20 : je ne suis pas prête non plus !

Devoir les réveiller, les stresser pour être prêts à temps, les déposer dans une grande classe avec une maitresse pour tout le monde alors qu’ils aiment d’amour leurs deux référentes : je suis toujours pas prête !!!

Il paraît qu’il ne faut pas leur communiquer notre stress car c’est déjà un gros changement pour eux donc je profite de vous pour évacuer mon angoisse si cela ne vous dérange pas 😉

Ma grande question depuis un moment : faut-il les séparer ou pas ? Et surtout suis-je obligée de les séparer ?

Grâce à l’association Jumeaux & Plus de Paris, j’ai pu assister à une réunion très gentiment animée par une directrice de maternelle (elle aussi maman de jumelles). Un grand merci car cela répondait exactement à mes questions. J’ai été rassurée également de voir que tous les parents de jumeaux (et multiples) avaient les mêmes questionnements (pour ne pas dire angoisses).

Il faut savoir que l’Éducation Nationale privilégie la séparation. Et à moins d’avoir une très bonne raison si l’école a décidé que c’était ainsi, il n’y a pas grand chose à faire. Argument : l’école est un apprentissage de l’autonomie, de sa personnalité et de son développement personnel. Il est donc important que chacun des jumeaux puisse vivre sa propre expérience. Cela s’entend. Je l’accorde.

Selon la directrice, l’entrée en maternelle est un grand chamboulement pour les enfants et si on peut leur éviter pour la petite section de les séparer c’est un bon compromis. Ils prendront ainsi leurs marques, sécurisés par la présence de leur binôme et ils pourront ensuite, en moyenne section, prendre leur envol. Je dis oui !!!!

Pour les enfants qui sont séparés d’office, il faut savoir qu’il y a pas mal de temps où ils seront tout de même ensemble (cour de récréation, déjeuner, sieste où on peut demander à ce qu’ils soient à côté et à nouveau récréation + temps périscolaire) Ce n’est donc pas une séparation à temps plein !

Après tout le reste des informations s’applique à tous les enfants…

  • 8h20 entrée dans la classe…
  • 8h30 fermeture des portes (vous pouvez déposer vos enfants en mode devant la porte et interdiction pour vous d’entrer)
  • Sinon vous avez 10 minutes dans la classe avec les enfants le temps de les installer et de les laisser à la maitresse (on oublie les 5 minutes d’échanges pour savoir si tout va bien hein 😉 Et si vous en avez deux dans deux classes différentes il va falloir se dédoubler et faire plus vite…
  • Deux jours fin de la classe à 15h00 et deux jours à 16h30… c’est là où rentre en jeu la société de rêve qui va vous trouver LA perle rare pour faire les sorties. Sinon vous avez l’option périscolaire qui peut prendre en charge les enfants jusqu’à 18h30 tous les jours. Ce sont des animateurs « extérieurs » à l’équipe scolaire qui vont occuper les enfants.

Le message de la directrice est de dire : faire la journée 8h30 – 16h30 c’est bien. Leur faire faire tout le temps périscolaire dès la petite section est assez hard car c’est beaucoup de bruit, de stimulation et de stress pour des tous petits. Pour peu qu’ils n’arrivent pas à dormir à l’école, la journée est TRÈS longue.

Voilà quelques informations (théoriques) qui m’ont rassurée …. un peu. Maintenant je dois voir comme leur école reçoit les jumeaux. Je croise les doigts pour qu’ils veuillent bien les laisser ensemble la première année sinon je panique ! 😉 J’ai pleuré en les laissant à la crèche la première semaine… je ne doute pas de ma capacité à renouveler l’exploit pour la maternelle.

8 réflexions sur “L’entrée en maternelle

  1. Oui moi la directrice de l’école m’avait demandé ce qu’on faisait pour la première année, mais à priori dès la deuxième année les jumeaux sont séparés et j’ai bien l’impression qu’il serait difficile d’avoir gain de cause si je souhaitais qu’ils restent ensemble. une étape un peu difficile c’est vrai ….:-) tu as encore un peu le temps

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup de ton retour ! Si déjà la première année ils peuvent c’est bien, je serais contente. Si tu as des bons plans ou des conseils pour cette nouvelle étape de l’école suis preneuse 😊 bonne soiree 😘

      J'aime

  2. Je suis éducatrice de jeunes enfants et je suis plutôt d’accord avec la directrice qui vous a expliqué que vos jumeaux devaient vivre chacun leur propre expérience dès la deuxième année. Ils auront pris l’habitude de la maternelle et ses rituels et seront prêts à se séparer par moments. Vous allez voir qu’ils vont jouer à des jeux différents dans la journée et vous aimerez le soir, valoriser les qualités de chacun de vos enfants.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour votre message. Je tiens vraiment à les laisser ensemble la première année c’est vrai mais vous avez raison je pense que pour la suite cela peut être bien qu’ils aient chacun un peu de vie et d’expériences personnelles. Je me fais à l’idée doucement 😊 belle soiree

      J'aime

  3. Alors pour ma part je suis Maman de jumeaux deux fois (à chaque fois des vrais, deux garçons de 7 ans 1/2 et deux filles qui viennent d’avoir 6 ans). Quand l’école nous a demandé notre avis, on a demandé à ce qu’ils restent ensemble et ça a été approuvé la première année (je parle des garçons). Ils étaient indépendants, avaient chacun leurs copains et n’étaient jamais collés, ce qui a beaucoup étonné la maîtresse ! Chaque soir, on leur laissait 20-30 minutes pour jouer ensemble (que les deux donc sans leurs sœurs), se raconter leurs journées etc. Dès qu’un gros problème arrivait, chaque petit savait que son frère n’était pas loin. Deuxième rentrée scolaire : la politique de l’école a changé : on sépare tous les frères et sœurs ! On en a discuté avec les garçons, ça avait l’air d’aller. Pour les filles, on les a préparées et elles semblaient ok. Rentrée : catastrophe ! Les garçons ont passé la journée à hurler et les filles à pleurer. On s’est dit qu’ils allaient s’habituer, on en a beaucoup discuté avec eux mais rien à faire. On a essayé d’en discuter avec les maîtresses, sans succès. Alors on a demandé un rendez-vous avec la directrice et les deux maîtresses mais toujours rien à faire. Pour le bien des enfants, on les a changé d’école. C’était hors de question de les laisser souffrir de cette manière.

    Personnellement, je pense que c’est à toi de prendre ta décision. Tu connais tes enfants et, à mon avis, toi seule peut décider de les séparer ou pas. Le risque étant qu’ils soient trop dépendants l’un de l’autre, toujours collés ensemble, avec les mêmes amis etc. Mais ce risque diminue déjà puisque tu as un garçon et une fille. Pour notre part, les enfants font deux activités extra scolaires : une ensemble et une séparés. À l’école, ils sont ensemble mais uniquement en cas de gros problème. Sinon, ils ont chacun leurs amis (ça fait du monde à inviter aux anniversaires ;)), à notre demande et à la demande des enfants, quand ils travaillent par groupe, ils ne sont pas toujours ensemble (mais parfois parce que le but est d’apprendre à travailler avec tout le monde !) et tout se passe très bien ! Bon courage pour cette première rentrée 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s