Dernière lecture – Crier moins s’aimer mieux

Crier moins, s’aimer mieux…

IMG_0966

Je vous fais part de ma dernière lecture. Je l’ai acheté parce que j’aimais bien l’idée d’arriver à ne plus crier. Je ne crie pas tout le temps mais je trouve que cela m’arrive de plus en plus. J’ai parfois l’impression que c’est la solution ultime pour me faire respecter après une heure de franche rigolade et de retournage de chambre au lieu de dormir, après le déménagement de tous les jouets plutôt que de mettre les chaussures pour que l’on puisse partir. Bref avec toute la bonne volonté du monde, je fais le maximum pour l’éviter mais je n’y arrive pas tout le temps (loin de là). 

En résumé rien de nouveau : il faut être bien, reposée et prendre du temps pour soi pour être bien pour sa famille. OK. J’essaye de le trouver depuis 3 ans. Je vais bien y arriver 🙂

Il faut respirer à fond et canaliser la montée de nerf que vous sentez venir. Analyser les situations où cela arrive forcément et anticiper. Exemple : préparer les affaires la veille… OK.

L’auteur symbolise tout ce travail sur soi par le rhino orange. Elle s’identifie à un rhino orange qui s’énerve si on le pousse à bout. Pour s’aider et se rappeler son défi de ne pas crier elle met du orange partout dans sa maison (post it, cadre, bougie, plante, déco, plaid et j’en passe). Comme ça quand ça monte elle voit du orange, pense à son défi et se retient de crier. OK je déteste le orange et j’aime plutôt l’épuré donc l’idée de mettre des tas de choses oranges dans mon appartement ne me fait rêver du tout.

L’alternative : mettre des photos de ses enfants tout mignons tout bébé aux endroits stratégiques (l’entrée où tu vas forcément t’énerver, la salle de bain où ça va partir en sucette, la porte de leur chambre que tu vas pousser en mode furie pour leur dire de se taire…). Et donc à chaque fois que tu vas t’énerver tu vois la photo de deux petits anges si innocents et si fragiles que cela te fait redescendre immédiatement. Pas encore essayé mais j’aime bien l’idée.

Il faut aussi annoncer à tout le monde ton défi. L’expliquer aussi à tes enfants, tes amis, ton mari… Comme ça le jour où tu dérapes c’est la honte. Tu n’as pas tenu le choc, les décibels ont eu raison de toi !! Bouuuuu. Pour info si tu cries tu recommences à zéro. Tu repars à la case départ des 100 jours sans crier.

Après rien de nouveau sur le fait que crier ne sert à rien, que tu perds en crédibilité… Je le sais bien. C’est bien pour ça que je voudrais arrêter.

Enfin une chose intéressante que j’ai retenue : LOVE. Lecture Observation Vérification et Empathie. En gros ne t’énerve pas tout de suite, lit correctement la scène, pose les choses, vérifie que tout est bien compris de leur côté et du tien et comprends leur point de vue. (c’est à dire : ils n’ont pas pensé à mal du tout et surtout est-ce vraiment grave ?). Pour certaines situations c’est assez efficace je trouve.

Dernière chose : pour te remonter le moral dis toi toujours « Au moins » ! Du genre au moins ils n’ont pas cassé l’assiette (c’est juste renversé) , au moins il ne s’est pas ouvert le front, ou au moins le pull de mamie que tu n’aimais pas a une bonne raison de finir à la poubelle… Ca permet de dédramatiser 😉 C’est au moins ça !

J’ai fait un roman désolée. Dispo là : www.amazon.fr

6 réflexions sur “Dernière lecture – Crier moins s’aimer mieux

  1. J’aime beaucoup l’idée des photos que j’essaie de visualiser (il y en a dans l’appart mais « seulement » sur le frigo). Et savourer les moments où ils dorment, trop mignons et paisibles…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s