Sans commentaire #28

IMG_0754

Mes grognons vont bientôt avoir 3 ans et je viens de retomber sur LE cahier ! J’avais totalement oublié que j’avais griffonné des pages et des pages pour chaque biberon donné. On notera bien qu’il y a surtout mon écriture…Je dis ça… 😉

Sans commentaire #27

Lorsque tu décides (une nouvelle fois) de ne pas crier et de rester calme, d’être parfaitement maître de tes cordes vocales et de ta patience légendaire,

Que tu tiens de 17h00 à 20h02 en utilisant maintes fois la respiration par le ventre, l’inspiration et l’expiration forcées,

Et que tu loupes ta bonne résolution à 5 minutes du couchage des grognons,

Parce que tu as tout donné…

Mais que changer de couleur du petit suisse 20 fois t’as épuisé, que de dire 40 fois ne pas crier, t’as achevée et que courir après tout le monde pour mettre la couche de la nuit et les retrouver planqués dans ton lit à rigoler comme deux petits phoques ne te fait pas rire (pas là non mais parfois j’avoue cela me fait rire).

Et bien tu es triste et dépitée de ne pas y être arrivé et tu regrettes d’avoir fini cette journée sur cette note négative. Tu sais que demain matin ta bonne résolution reviendra à la charge et tu croises les doigts pour que ça marche parce que tu as sincèrement envie que ça marche…. mais cette foutue fatigue…..

Bonne nuit tout le monde 🙂

Sans commentaire #26

La vie à Paris avec des enfants, c’est un sujet de discorde avec l’homme de la maison. Il faut se le dire 🙂 Je viens de province, du sud de la France et je ne suis pas contre y retourner même si l’argument « travail » est de taille et pèse dans la balance.

Mais l’homme avance le fait qu’à Paris nous avons accès à tout, que nous avons nos amis, notre vie et un certain confort grâce à nos boulots respectifs.

Sauf que selon moi entre prendre 1h de métro pour aller voir une exposition (ce qui nous arrive une fois par an) et prendre sa voiture 1h pour aller passer sa journée à la mer y a pas photo…

Et surtout aller poser ses enfants à la crèche avec ce magnifique soleil et s’entendre dire « ils ne vont pas sortir de la journée, ordre de la mairie de Paris. C’est un pic de pollution. »

Paris + soleil = confinement. Ça me rend hystérique, nostalgique de ma jeunesse à courir dans mon jardin, ça me fait de la peine pour les enfants qui subissent la bêtise d’une grande ville incapable d’anticiper un minimum pour alterner la circulation et interdire ces véhicules qui se targuent d’avoir une vignette à la noix pour rouler. Mes enfants vont passer tout le printemps enfermés ? Avec en prime une jolie toux rocailleuse de lendemain de fête  ? Rien que d’y penser j’ai les larmes aux yeux.

Je n’ai pas pu m’empêcher d’envoyer un SMS à l’homme pour dire « tu vois ce que c’est vivre à Paris ? » Je sens qu’il ne va pas relever pour la paix du ménage mais sincèrement ça me sape le moral !

Sans commentaire #25

Qu’est que vous avez mangé à la crèche ?

« Du tabouré, de la sou, des pâ, un tissui et une po ! »

Allez au dodo !

« Non ! on lit un li ! et apès, on se cou ! »

Bref ma fille ne finit jamais ses mots…

Sans commentaire #23

Quand tu commences ta journée avec l’élection de Trump…

Que tu arrives à la crèche et qu’il y a un panneau qui indique : cas de varicelle déclaré dans votre section.

Quand tu as mis des chaussures qui glissent sous la pluie alors que tu es pressée.

Quand tu fais un détour par la poste et que tu te rends compte que tu as oublié le papier pour le retrait du colis et la dame te dit d’une voix nasillarde : mais madame on a plus de 500 colis alors votre nom ca suffit pas hein ! Faut revenir. 😤

Keep Calm il n’est que 9h…