L’entrée en maternelle

Clairement, sincèrement, de vous à moi : JE NE SUIS PAS PREEEETTTTTEEEEEEEE

Ils sont si petits. J’ai l’impression de les lâcher dans le grand bain, pour le début d’une longue série d’années ponctuées de sonneries d’école, de bruit, d’autonomie, de notes, de stress, de chamailleries, de jugement d’enfants, de vacances scolaires…bref la vie…

J’ai l’impression de les perdre un peu, de les confier à d’autres et surtout ce petit pincement au cœur de se dire qu’ils grandissent. Ce ne sont plus des bébés.

Et entre autre : le réveil pour être à l’école à 8h20 : je ne suis pas prête non plus !

Devoir les réveiller, les stresser pour être prêts à temps, les déposer dans une grande classe avec une maitresse pour tout le monde alors qu’ils aiment d’amour leurs deux référentes : je suis toujours pas prête !!!

Il paraît qu’il ne faut pas leur communiquer notre stress car c’est déjà un gros changement pour eux donc je profite de vous pour évacuer mon angoisse si cela ne vous dérange pas 😉

Ma grande question depuis un moment : faut-il les séparer ou pas ? Et surtout suis-je obligée de les séparer ?

Grâce à l’association Jumeaux & Plus de Paris, j’ai pu assister à une réunion très gentiment animée par une directrice de maternelle (elle aussi maman de jumelles). Un grand merci car cela répondait exactement à mes questions. J’ai été rassurée également de voir que tous les parents de jumeaux (et multiples) avaient les mêmes questionnements (pour ne pas dire angoisses).

Il faut savoir que l’Éducation Nationale privilégie la séparation. Et à moins d’avoir une très bonne raison si l’école a décidé que c’était ainsi, il n’y a pas grand chose à faire. Argument : l’école est un apprentissage de l’autonomie, de sa personnalité et de son développement personnel. Il est donc important que chacun des jumeaux puisse vivre sa propre expérience. Cela s’entend. Je l’accorde. Lire la suite