Sans commentaire #27

Lorsque tu décides (une nouvelle fois) de ne pas crier et de rester calme, d’être parfaitement maître de tes cordes vocales et de ta patience légendaire,

Que tu tiens de 17h00 à 20h02 en utilisant maintes fois la respiration par le ventre, l’inspiration et l’expiration forcées,

Et que tu loupes ta bonne résolution à 5 minutes du couchage des grognons,

Parce que tu as tout donné…

Mais que changer de couleur du petit suisse 20 fois t’as épuisé, que de dire 40 fois ne pas crier, t’as achevée et que courir après tout le monde pour mettre la couche de la nuit et les retrouver planqués dans ton lit à rigoler comme deux petits phoques ne te fait pas rire (pas là non mais parfois j’avoue cela me fait rire).

Et bien tu es triste et dépitée de ne pas y être arrivé et tu regrettes d’avoir fini cette journée sur cette note négative. Tu sais que demain matin ta bonne résolution reviendra à la charge et tu croises les doigts pour que ça marche parce que tu as sincèrement envie que ça marche…. mais cette foutue fatigue…..

Bonne nuit tout le monde 🙂

Comme un lundi matin

Ce moment de calme,

Un instant d’hésitation,

Quelques jouets laissés en partant,

Un peu de nostalgie,

Et puis le retour à la réalité avec les mails du lundi matin…9h30 reprise de la vie active…

Nous sommes lundi. Un lundi qui veut dire : reprise de la crèche. C’est dur à avouer mais ce petit instant de flottement du lundi matin sans bruit, sans enfants, seule, est un pur moment de grâce ! d912149d50

  • Après avoir négocié pour l’habillage (que je fais souvent au milieu du salon, dans le couloir en courant après ma fille pour qu’elle veuille bien passer la tête dans son satané pull),
  • Après avoir lutté pour mettre les chaussures et non pas les bottes de ski que papa il a dit « on va prendre le taxi, le bus et le train pour aller à la neige ». Mais oui mon chéri mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui c’est la crèche. Fin du monde : pleurs.
  • Après avoir expliqué que nous ne pouvons pas prendre de voitures, de jouets, de puzzles, les clés de scooter de papa ou encore le chapeau de plage trop petit pour aller à la crèche parce que sinon les copains vont les vouloir (normalement ça marche à tous les coups de dire que les copains vont les prendre : c’est moche ! mauvaise mère). Et si ça ne marche pas on a le droit de prendre deux voitures que maman reprend subtilement en arrivant à la crèche, ce qui fait que parfois elle arrive en rendez-vous avec des poches remplies de petites voitures Majorette.

Lire la suite

Lorsque tu marches sur une coquillette et que tu passes ton chemin…

  • Lorsque tu sens qu’après 3 semaines de gestion seule des grognons tu as atteins tes limites…
  • Lorsque qu’habituellement tu ranges au fur et a mesure et que là tu évites les obstacles sans te baisser…
  • Lorsque tu n’as plus de body pliés et que tu te sers directement sur l’étendoir…
  • Lorsque la poubelle à couches est pleine mais que tu le feras demain…
  • Lorsque que tu essayes de cuisiner tous les soirs des choses différentes mais que là tu tournes avec 2 plats faciles à faire…
  • Lorsque tu ne luttes plus un minimum pour leur faire avaler le légume tant détesté…
  • Lorsque tu sais que demain ton réveil sonne à 5h45 et que tu les couches plus tôt pour avoir le temps de diner avant d’aller te coucher à 21h…
  • Lorsque tu les sors matin et après midi tous les WE mais que ce dernier dimanche tu as fait dessins et jeux à l’intérieur…
  • Lorsque tu regrettes d’avoir fait ce choix parce que le niveau sonore et les chamailleries permanentes sont bien pire que le bac à sable…
  • Lorsque tu te sers un verre de vin en les regardant diner…
  • Lorsque tu respires un grand coup sans t’énerver quand ton fils fait tomber sa cuillère de petit suisse sur le sol parce que sinon soit tu pleures soit tu cries…
  • Lorsque tu essayes de réfléchir à une tenue le matin et que tu finis toujours avec la même parce que c’est plus simple (en propre hein quand même !! mais jean-T-shirt)
  • Lorsque que les enfants ne veulent pas faire quelque chose et que tu attends qu’ils se décident (ça fait un moment de pause)
  • Lorsqu’en écrivant cet article tu as lancé un plat Picard à chauffer…

Et bien je crois qu’il est temps que l’homme prenne un peu le relais ou que Mary Poppins débarque avec un bon cadeau Spa Cinq Mondes et dise « oust » sortez d’ici pour la journée et même tenez ! Prenez donc votre WE !

Rien de tout ça, c’est juste la rentrée et un mois bien chargé…Tout va bien se passer !!!

Un dimanche pluvieux

Par un joli dimanche matin pluvieux tout gris,

  • L’homme était parti pour faire la grasse matinée…réveil en fanfare (hurlements et gros sanglots) à 6h45
  • L’homme se dit bon je vais au moins lire tranquillement dans le canapé pendant que mes enfants vont jouer sagement :
    IMG_3282
    Image sans le son : ajouter les cris, les bruits et les chamailleries

  • L’homme se dit je vais donc aller prendre un bain pour me détendre : c’était sans compter sur un grognon pour se jeter dedans…
  • L’homme tente de rester calme…
  • Les grognons pas du tout…
  • L’homme pète un plomb et met tout le monde dans la poussette et sort faire le marché sous la pluie…

Bilan : enfin au calme !!! 🙂

Livres…

IMG_3279

  • bon le premier je ne commente pas…enfin si je peux juste dire que je n’en peux plus de lutter pour tout et j’aimerais au moins le faire dans le calme (on peut rêver)
  • le deuxième c’est parce que je n’ai pas le temps et parce que je le trouvais joli et hyper facile
  • le troisième parce que je n’ai toujours pas le temps, que depuis 2 ans l’appartement n’est toujours fini d’être aménagé et les paresseuses, même si ce n’est pas toujours applicable, c’est toujours assez drôle !

Le tout chez Nature & Découvertes

C’est jamais bien quand c’est moi !

Et paf un petit article de l’homme – que j’aime d’amour hein ! – mais qui fait du bien, qui détend à écrire sur cette page blanche qui donne l’impression que c’est mon journal intime (mais lu par tout le monde). C’est assez étrange quand on y pense 🙂

Je reviens à mon sujet du jour : l’homme. Je reprends l’historique pour ceux qui arrivent. Mon homme travaille beaucoup beaucoup beaucoup. Quand il ne fait pas des journées de 14h, il est fatigué et quand il a des jours de repos ce n’est pas souvent le WE. En gros voilà le résumé. Conséquence directe de ce postulat : je suis souvent seule avec les enfants.

Et il semblerait que j’ai pris la grosse tête enfin disons que je sais mieux que lui et qu’à chaque fois qu’il propose quelque chose ça ne va pas ou ce n’est pas comme ça qu’il faut faire…

BON… 🙂 J’essaye de réfléchir objectivement et je crois qu’il n’a pas tort. J’ai effectivement du mal à lâcher prise tout simplement parce que je suis tellement souvent avec ces deux grognons que je les connais par cœur.

Je sais que si je leur donne la purée en même temps que les pâtes ils vont faire de la bouillie et jouer avec ! Je sais que si je leur donne la vache qui rit sans la couper ils vont l’écraser, je sais que si je leur laisse les tubes de savon, ils savent les ouvrir et ils vont les manger, je sais que si je ne fais pas une blague à ce moment là ils ne voudront pas monter dans la poussette, je sais qu’ils veulent essayer de mettre leur manteau tout seul même si ça prend trois plombes, je sais que si on laisse leurs bottes sorties ils vont vouloir dormir avec, je sais qu’il faut apporter un gouter à la sortie de la crèche sinon c’est galère pour les faire partir, je sais qu’il faut rester zen quoique qu’il se passe (attention je suis loin d’y arriver tout le temps) et qu’élever la voix ne sert à rien dans certains cas…

Lire la suite