Ta première journée de « vacances »

Remettons les choses à plat ! Ce ne sont pas mes vacances mais celles des enfants. Les premières vacances scolaires de leur vie…

Forcément je me suis vautrée sur le timing pour booker le centre de loisir et j’ai réagi bien trop tard pour les inscrire. Acte manqué ? Y a des chances !

Je me retrouve donc à essayer de travailler pendant la semaine, aidée par la nounou qui vient les après-midis dès qu’elle a fini ses cours. Sur ce créneau j’ai mis tous les rendez-vous extérieurs. Ce qui veut dire que pour tout le reste je dois me débrouiller pour bosser quand ils sont là. Première tentative ce matin :

  • Cuisine retournée squattée par la totalité des peluches de leur chambre
  • Salon recouvert de legos
  • Bureau transformé en cabane de légumes et ils utilisent mes feuilles pour leur liste de courses
  • J’ai du m’enfuir en courant dans les toilettes pour entendre mes correspondants au téléphone au moins deux fois. Toujours chic ce côté résonance pour les appels dans un endroit incongru…
  • J’ai fait 300 mails pour éviter d’avoir à appeler vu le niveau sonore de la maison,
  • J’ai départagé 20 crises, 10 bagarres, mis un collant à ma fille en téléphonant, enfiler les chaussettes de mon fils en écoutant les messages vocaux laissés,
  • On a réussi à sortir une heure pour prendre l’air mais question détente on repassera pour moi avec un téléphone qui n’a pas arrêté de sonner et les mails de s’empiler sur l’écran. C’est fou comme une petite pastille rouge sur l’icône appel peut faire monter la pression !
  • Pour finir je profite de la sieste pour répondre à tous les mails, lancer un filet mignon carottes, pommes de terre pour ce soir (il ne s’agirait pas d’oublier l’homme non plus) et téléphoner de la cuisine pour ne réveiller personne.

Je sens que cette première semaine va être sport….

Rentrée : talons versus Converse

IMG_2563Choix de mes chaussures pour mon « jour de rentrée »

Jour de rentrée qui se résume à : premier jour de crèche chez les moyens, un RDV pro informel, des déplacements dans Paris et des courses pour remplir ce frigidaire lamentablement vide au retour de vacances !

Après un mois en tongs et pieds nus (le bonheur) et un lobbing quasi quotidien de mon homme, je cite: « pourquoi tu ne mets jamais les talons que je t’ai achetés, tu es tellement plus élégante… « 

Tout d’abord vous noterez que mon homme m’achète des chaussures ! J’hésite encore entre l’assouvissement de ses pulsions fétichistes de la femme à talons hauts ou sa générosité dans son plus simple appareil mais…vu la hauteur des talons j’ai tendance à choisir l’option 1. Bref ne nous égarons pas ! Lire la suite