Lorsque tu marches sur une coquillette et que tu passes ton chemin…

  • Lorsque tu sens qu’après 3 semaines de gestion seule des grognons tu as atteins tes limites…
  • Lorsque qu’habituellement tu ranges au fur et a mesure et que là tu évites les obstacles sans te baisser…
  • Lorsque tu n’as plus de body pliés et que tu te sers directement sur l’étendoir…
  • Lorsque la poubelle à couches est pleine mais que tu le feras demain…
  • Lorsque que tu essayes de cuisiner tous les soirs des choses différentes mais que là tu tournes avec 2 plats faciles à faire…
  • Lorsque tu ne luttes plus un minimum pour leur faire avaler le légume tant détesté…
  • Lorsque tu sais que demain ton réveil sonne à 5h45 et que tu les couches plus tôt pour avoir le temps de diner avant d’aller te coucher à 21h…
  • Lorsque tu les sors matin et après midi tous les WE mais que ce dernier dimanche tu as fait dessins et jeux à l’intérieur…
  • Lorsque tu regrettes d’avoir fait ce choix parce que le niveau sonore et les chamailleries permanentes sont bien pire que le bac à sable…
  • Lorsque tu te sers un verre de vin en les regardant diner…
  • Lorsque tu respires un grand coup sans t’énerver quand ton fils fait tomber sa cuillère de petit suisse sur le sol parce que sinon soit tu pleures soit tu cries…
  • Lorsque tu essayes de réfléchir à une tenue le matin et que tu finis toujours avec la même parce que c’est plus simple (en propre hein quand même !! mais jean-T-shirt)
  • Lorsque que les enfants ne veulent pas faire quelque chose et que tu attends qu’ils se décident (ça fait un moment de pause)
  • Lorsqu’en écrivant cet article tu as lancé un plat Picard à chauffer…

Et bien je crois qu’il est temps que l’homme prenne un peu le relais ou que Mary Poppins débarque avec un bon cadeau Spa Cinq Mondes et dise « oust » sortez d’ici pour la journée et même tenez ! Prenez donc votre WE !

Rien de tout ça, c’est juste la rentrée et un mois bien chargé…Tout va bien se passer !!!

Une maman en déplacement

Cela fait si longtemps que je n’ai pas posté d’article que je découvre une nouvelle version de WordPress ! Petite pause imposée par un rythme effréné de boulot, puis Noël et une reprise intense…pour se conclure par un déplacement professionnel d’une semaine.

Je me retrouve donc dans ma chambre d’hôtel au calme, après une journée épuisante et je me dis que c’est étrange de penser à quel point je suis sûre qu’il y a une différence entre un homme et une femme (avec homme et enfants à charge) qui part en déplacement. Je m’explique :

L’homme en partant en voyage pro doit probablement penser à sa valise, ses costumes, l’état de cirage de ses chaussures, son chargeur et ses RDV. Puis sur place travailler, rigoler avec ses collègues, regarder sans en avoir l’air les hôtesses et se comprendre d’un regard avec son voisin, boire un verre puis deux, appeler sa femme pour faire un bisou en fin de journée et sortir diner !

De mon côté, je sais que je suis un peu tarée de l’organisation (mais bon c’est mon métier), j’ai préparé  mon départ comme si je partais au moins trois mois au pole Nord avec des chances de ne pas revenir. Lire la suite

Bilan d’un samedi seule avec les grognons

  • un réveil à 7h00 avec des cris tant que le biberon n’était pas dans leurs mains : 3 minutes de cris ça réveille toujours mieux qu’un café
  • un promenade en bus avec toute la place rien que nous avec notre tank (fait assez rare pour être mentionné)
  • un jetage discret de chaussure en poussette suivi d’un « madame, madame, madame, vous avez perdu ça en route »
  • des hurlements dans la boulangerie avec une file d’attente interminable, des regards désagréables, mon impuissance après avoir essayé de sortir tout mon sac pour les intéresser à autre chose. Finalement la boulangère a eu pitié de moi et nous a donné du pain pour patienter. Radical : plus un son ! Le grognon sait ce qu’il veut, pas de doute là dessus.
  • une sieste de 2h des doudous : miracle.
  • une sortie au parc à courir entre l’un et l’autre qui, forcément, ne vont pas dans la même direction. J’en viens presque à regretter le temps où ils ne marchaient pas ! Bilan : petit encas à l’herbe verte pour l’un et masque enveloppant de terre pour l’autre…
  • un blocage de la machine à laver pour cause de touchage intempestif de boutons.
  • une explosion de bouteille de liniment sur le carrelage de la cuisine. Tout va bien ce n’est ni gras ni poisseux… Et surtout marchez dedans c’est toujours plus sympa !
  • un diner dans le calme (fait extrèmement rare pour être mentionné)
  • tout le monde au lit à 20h30 sans pleurer. Malheureusement ça c’est tout le temps, c’est après dans la nuit que ça se gâte !
  • une maison qui ressemble à la bande d’annonce de  l’émission  « c’est du propre »
  • Bilan : il est 21h je vais me coucher !

« Une journée avec »…des jumeaux

Il y a quelques temps, lors d’un court instant de répit, je feuillette le Elle et je tombe sur la page « Une journée avec… »

C’est toujours très glamour du style « Quand je joue ma pièce le soir, je me lève vers 10h00. J’aime bien prendre mon temps et déjeuner un bol de muesli bio, banane, graines de papaye et 1 jus détox menthe, concombre, épinard… Ensuite j’écoute un peu de musique puis je pars déjeuner avec des amis à Saint Germain. J’adore ce quartier! Mon rituel beauté ? Alors…. »

Bref…comment dire ? Agaçant ? Utopique ? ou fais des enfants et on en reparle ??? Du coup je me suis amusée à faire pareil juste pour voir si c’était aussi glamour !

5h45 Réveil (le 10ème de la nuit mais celui-ci tu ne te recouches pas)

6h00 Douche. Mon rituel beauté ? Mascara pour avoir l’air éveillée et blush pour ne pas faire Fantomas Lire la suite